Tag Archives: flexibilité

Meghan Currie‘s Yoga Videos

15 Jan

Stunningly, Searchingly, Peacefully Beautiful.

Filmed at the epic Magnific Rock in Nicaragua. madly in love with this place.
MUSIC: LIGHT by Dr Toast

Related :
Yoga by Equinox
Acro Yoga by Equinox
Paddle Board Yoga by Equinox
Acro-Yoga – A more masculine yoga?

“Like” our Facebook page or

Advertisements

Yoga by Equinox

5 Aug

Ce que j’aurais aimé savoir en tant de débutant de Yoga Bikram

27 Jul
Bikram-Yoga-Silverlake

Bikram Yoga Silverlake

À LIRE ABSOLUMENT!! :

CE QUE J’AURAIS AIMÉ SAVOIR EN TANT QUE 
DÉBUTANT DE YOGA BIKRAM

PAR LISA JONES, TRADUIT EN FRANÇAIS PAR THIERRY PELLETIER

Il y a quelques classiques ”à faire” et ”à ne pas faire” que chaque novice de yoga chaud entend, au moment même où il se prépare nerveusement pour sa première classe. Habituellement, ces recommandations sont en lien avec la préparation : comment s’installer dans la classe, l’hydratation, et l’endroit où ils doivent laisser leur serviette détrempée de sueur après la classe. ;)

Mais la pratique du Yoga Bikram est remplie de subtilités que j’aurais souhaité connaître lorsque j’ai commencé. En voici quelques exemples :

La sueur, c’est sexy. Je sais que vous pensez probablement que c’est répugnant, mais ce ne l’est pas. La sueur est synonyme de passion, de dévouement, de travail acharné et de santé. Honnêtement, c’est très sexy.

– Ne vous en faites pas à propos du fait d’arriver en forme, ou de devenir plus flexible avant votre première classe. Nous n’étions vraiment pas à notre meilleur lors de notre première classe nous non plus. La forme et la flexibilité viendront au fur et à mesure. Commencez au stade où vous êtes présentement.

– Ne vous installez pas dans la première rangée pour votre première classe, mais étendez votre tapis de yoga de sorte que vous puissiez vous voir dans le miroir. Vous n’aimez pas vous regarder dans un miroir, vous dîtes? Vous détournez le regard lorsque vous vous voyez en vêtements d’entraînement?” C’est exactement la raison pour laquelle vous êtes ici. Ce n’est pas pour obtenir ces fameuses ”fesses de yoga” dont vous avez tant entendu parler ; ça, ce n’est qu’un effet secondaire du Yoga Bikram. Vous êtes ici pour apprendre à aimer votre reflet. Nous avions tous cette petite voix critique dans notre tête quand nous sommes arrivé ici ; vous êtes ici pour anéantir cette voix. Vous êtes ici pour pouvoir regarder dans le miroir, et vous sourire gentiment en vous regardant, comme si vous étiez un vieil ami. Vous êtes ici pour qu’un jour, vous puissiez vous regarder dans les yeux et vous prosterner devant votre propre grâce et force.

– Vous apprendrez que nous, les Yogis Bikram, adorons nos corps. Sans vouloir dire que nous sommes parfaits, loin de là, mais nous aimons les choses incroyables que nos formes nous permettent de faire. Nous les traitons avec respect et honneur. Cela signifie que nous ne sommes pas effrayés de nous vêtir des plus petits vêtements de yoga possible, et que nous sommes confiants envers notre propre nudité dans les vestiaires. Nous avons fait disparaître la pudeur au alentour de la 5ème classe. Vous aussi, ferez de même.

Savasana est réellement la posture la plus difficile que nous effectuons. Pendant que vous êtes dans la posture du chameau, vous pensez peut-être que c’est elle la plus difficile, mais en fait, c’est réellement le Savasana. C’est brutal de rester absolument immobile autant de corps que d’esprit. Mais tout ça est correct, vous avez le temps, le Yoga Bikram est une pratique que l’on peaufine tout au long de sa vie.

Les postures se construisent sur elles-mêmes ; il y aura une première étape, et une seconde. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec une certaine posture, retournez à l’étape précédente et persévérez à maîtriser celle-ci. De modifier les postures, de faire des redressements assis ou des étirements de toutes sortes au lieu de faire les postures, ne nous impressionne pas. Ce qui nous inquiétera par contre si vous faites autre chose que les postures, c’est de vous blesser. Vous prendrez un cours ”d’improvisation corporelle” un autre soir d’accord?

– Lorsque vous commencerez, vous penserez peut-être que le Yoga Bikram n’est qu’un ”méga exercice”, car c’est la seule chose que votre esprit semblera vouloir vous exprimer. Rassurez-vous que cette pratique soit à propos d’accueillir l’immobilité, gérer son ego et obtenir le contrôle de cette petit voix incessante dans son esprit. C’est une pratique de méditation profondément spirituelle. Ça ne prendra que quelques classes pour que votre esprit s’en rende compte.

– Je vous promets que si jamais, sortir de la classe est la seule chose à laquelle vous pensez …et bien, cet action ne vous aidera pas. J’ai vu des gens perdre connaissance en essayant de se précipiter hors de la classe. Assoyez-vous plutôt, ou étendez-vous sur votre tapis et laissez l’énergie de la communauté et l’oeil vif de l’instructeur vous supporter. Inspirez par le nez, expirez par le nez. Vous vous sentirez mieux en un clin d’œil….ce n’est que votre esprit qui tente de vous dissuader.

– Soyez prêts. Si vous décidez de continuer, préparez-vous à rencontrer une communauté de soutien plus grande que vous ne pourriez l’imaginer. Préparez-vous pour d’immenses défis et encore plus de récompenses. Préparez-vous à pleurer lors d’une posture car vous ne pensiez jamais être capable de la réaliser. Préparez-vous à désirer toujours plus de temps dans la salle chaude. Préparez-vous à vous demander comment vous pouviez vivre sans ce yoga. Préparez-vous à ce que le yoga change votre corps, votre esprit et vos relations de façons complètement fascinantes.

Préparez-vous

Puis, amenez-vous!

Renee Sills | Yoga | BMAC Studio » BMACBLOG

19 Jul
Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

For full portrait visit:/ Pour un portrait complet visiter:

Renee Sills | Yoga | BMAC Studio » BMACBLOG | Portland Portrait, Headshot, Commercial Photographer and WordPress Designer.

Mlle a testé…le yoga antigravité

19 Jul
yoga antigravité

@Mlle

D’apparence très ludique, le yoga antigravité allie détente et travail musculaire et offre toute une séance d’euphorie.

C’est quoi?

Aussi appelé yoga en suspension, le yoga antigravité est un amalgame de yoga traditionnel et d’acrobaties. Recroquevillée ou enroulée dans un hamac en nylon, suspendu par des chaînes au plafond à différentes hauteurs, vous adoptez des positions qui visent à étirer et à renforcer vos muscles.  Tantôt les pieds au sol, tantôt les pieds dans le vide, la tête en bas.

Si les adeptes du yoga reconnaissent certaines postures, comme le salut au soleil, sachez que la plupart ont été inventées. Le vampire, l’ange, le singe, le chandelier et l’étoile filante ne sont que quelques exemples des nouvelles positions que vous prendrez plaisir à découvrir!

Créée par Christopher Harrison en 1991, cette activité est apparue à Montréal il y a un an. C’est en faisant des recherches sur le jukari que Nathalie Lambert, médaillée d’or en patinage de vitesse courte piste et directrice des communications au centre sportif MAA, dans le centre-ville de Montréal, est tombée sur des photos de cette activité hors de l’ordinaire. Sans même l’avoir essayé, elle n’a pas hésité à former six entraîneurs.

Ce qui est sollicité

Votre flexibilité, votre souplesse, votre force musculaire, votre agilité et votre mobilité.

Quels effets sur votre santé et votre silhouette?

Ceux-ci sont nombreux. « Ce type de yoga permet de décompresser la colonne vertébrale grâce à l’inversion des mouvements, explique Mme Lambert. C’est très bon pour le coup et le dos, car le hamac facilite certaines positions et diminue la pression sur les articulations », ajoute-t-elle.

Dans certaines positions, comme celle du singe, la tête en bas permet aussi une très bonne circulation sanguine et oxygène mieux le cerveau. Sans oublier qu’assis les pieds dans le vide sur le hamac, on améliore notre proprioception, cette faculté de stabiliser notre corps dans l’espace et de maintenir notre équilibre.

Pour tous les bienfaits possibles du yoga antigravité, visitez le site de son créateur :  http://www.antigravityyoga.com (en anglais seulement).

viaMlle a testé…le yoga antigravité | Mlle.ca.

“Like” notre page Facebook ou  

Acro-yoga – Un yoga plus masculin?

15 Jul
Acro-Yoga

Photos: Acro-yoga Montréal

Tout le monde connait le yoga, cette discipline millénaire pratiquée par des millions d’adeptes à travers le monde. Mais connaissez-vous l’acro-yoga, ce mélange d’acrobatie et de yoga?

Contrairement à la forme traditionnelle du yoga qui se pratique seul, cette variante des temps modernes implique au minimum deux partenaires qui exécutent ensemble différents mouvements. De nombreuses figures impliquent la présence au sol de l’un des deux pratiquants, qui devient «la base» et soutient le poids de son partenaire qui devient le «flyer».

Ce sont deux Montréalais Jessie Goldberg et Eugene Poku qui ont inventé en 2001 cette discipline hybride qui attire un public très large, notamment masculin. «Il est vrai que l’acro-yoga séduit beaucoup les hommes, car certains exercices nécessitent que celui qui est au sol puisse soulever son partenaire, ce qui requiert une certaine force physique, explique Jill Campbell, professeure à acro-yoga Montréal. Mais il ne faudrait surtout pas résumer l’acro-yoga à cette notion d’effort physique, l’acro-yoga est avant tout une façon de trouver l’équilibre, de bouger dans l’espace avec un partenaire ou plusieurs tout en se concentrant sur la synchronisation de sa respiration avec celle de son partenaire».

Quand on regarde un «couple» exécuter des mouvements d’acro-yoga, on se rend vite compte de la difficulté de l’exercice et de l’importance du travail d’équipe. «C’est une discipline qui est tout sauf égoïste, chaque pratiquant entretient avec son partenaire une relation de dépendance très forte le temps de l’exercice, continue Jill Campbell. Il faut être à l’écoute de l’autre».

Mais si la force physique entre en ligne de compte dans la pratique de cette nouvelle discipline, l’esprit méditatif du yoga ainsi que ses valeurs d’harmonie ne sont pas mises de côté pour autant. «Quand on fait de l’acro-yoga, il est important d’être dans le moment, ce qui veut dire être conscient de ce que l’on ressent, des réactions de notre corps, de la communication avec son partenaire».

Beaucoup de pratiquants de l’acro-yoga sont déjà familiers avec des disciplines où le corps joue un grand rôle comme le cirque, le tai-chi-chuan, la danse, comme c’est le cas pour Aurélie, qui pratique la danse depuis de nombreuses années et vient de découvrir l’acro-yoga. «Ce qui me plaît particulièrement dans l’acro-yoga c’est ce mélange des genres, entre le yoga, la gym et le cirque, on joue énormément sur l’équilibre, la concentration et la confiance en soi, mais aussi en un partenaire qu’on ne connait pas forcément. En plus, contrairement à une séance de yoga où à la fin on se sent zen et relaxé, avec l’acro-yoga on est plutôt super excité et en plein d’énergie».

Pour Jill Campbell, les bienfaits de l’acro-yoga se font sentir même quand le cours est fini et le fait de travailler de façon étroite avec un partenaire trouve un écho favorable dans la vie de tous les jours. «On a remarqué que les gens qui pratiquent de façon régulière ressentent une amélioration globale de leur degré de confiance en soi, ils développent un sens du contact avec les autres tant verbal que physique. Ils ressentent moins les barrières et communiquent plus facilement, je dirais aussi qu’ils ont une certaine joie de vivre».

viaAcro-yoga – Un yoga plus masculin?.

“Like” notre page Facebook ou  

Les 3 règles à suivre au yoga

14 Jun

PENSEE POSITIVE

1- RESPECT DES LIMITES

Facile à dire, moins facile à appliquer. Il existe deux genres de limites. Celle que l’on s’impose et les limites réelles du corps. Généralement, lorsqu’on s’impose des limites c’est soit qu’on a peur, soit qu’on est démotivé ou pas vraiment intéréssé à progresser dans notre pratique. Par exemple : penser qu’on ne peut pas s’améliorer lors de nos séances de yoga parce qu’on n’est pas assez souple. Ce genre de limites peuvent être surpassées et la pratique du yoga peut aider à le faire.

À l’opposé, les limites réelles sont des limites que l’on doit respecter sinon l’on risque des blessures. Par exemple si vous sortez d’une opération au poignet, il faut laisser un temps suffisant de guérison avant de se mettre à faire le poirier!

Bref au yoga, si on suit les limites réelles de notre corps on aura moins tendance à se faire mal. La difficulté alors est de savoir quand nos limites sont fixées par des pensées irrationnelles ou par un réel besoin d’y aller doucement.

2- PENSÉE POSITIVE

C’est sûr que ça semble être cliché, mais la pensée positive est très importante. Quand on pratique le yoga, l’esprit est une vrai éponge désirant absorber tout ce qui est à sa portée. Si vous avez ne serait-ce qu’une seule pensée négative pendant la pratique, cette négativité va s’immiscer dans chacune des cellules de votre être et se manifester physiquement ou émotionnellement.

Avez-vous déjà croisé un yogiste avec une attitude défiante, colérique ou nerveuse? Certes, toute personne peut l’être à un moment donné mais les personnes qui sont facilement irritables ou agressives doivent faire attention à ne pas renforcer ce qui peut-être délaissé.  Lâcher prise, se départir de l’angoisse, de la colère et de la négativité fera de l’espace pour les nombreux bienfaits de la pensée positive sur la santé.

3- CONFIANCE EN SOI

Que vous pratiquiez le yoga parce que c’est à la mode ou d’autres raisons, vous devez avoir un minimum de confiance en vous. Sans ça, vous allez passer à coté du but et  vous priver des bienfaits du yoga. Si vous brisez cette règle, vous n’aurez pas ou peu de progression dans la maitrise de la connection entre le corps et l’esprit. Par contre si vous vous faites confiance, vous comprendrez les besoins de votre corps et pourrez mieux prendre soin de votre santé.

Namasté

“Like” notre page Facebook ou  

Let’s strike a pose! / Hop, on prend la pose!

14 Jun
Yoga pose

Inspiring

Petite pause yoga…

“Like” notre page Facebook ou  

Différents types de “yoga chaud”: Moksha vs Bikram

10 Jun

Vous vous êtes sûrement déjà posé la question: “Quel type de yoga chaud je pratique?” ou encore  “C’est quoi la différence entre le yoga Bikram et le yoga Moksha? “. Voici la réponse!

QU’EST-CE QUE LE YOGA BIKRAM?

Le yoga Bikram est un style de yoga dérivé du Hatha yoga. Si vous avez la curiosité de l’essayer, il est préférable que vous cherchiez à suivre un cours certifié proche de chez vous ou si vous êtes casanier, un livre ou une vidéo qui vous aidera progressivement à plonger dans le monde du Bikram.

Fondateur

Bikram Choudhury

Bikram Choudhury, fondateur du yoga Bikram.

Bikram Choudhury est né en Inde où il avait l’habitude de pratiquer le yoga quotidiennement jusqu’à ce qu’il immigre aux États-Unis dans les années 70. Il a alors intégré le “Yoga College of India”  à Los Angeles puis décidé de créer sa propre forme de yoga maintenant appelé plus communément le yoga Bikram. De nos jours, Choudhury va de par le monde enseigner le yoga Bikram  aussi bien à des particuliers célèbres qu’à d’immenses classes très demandées. On peut aussi retrouver ses écrits dans un livre sur le yoga Bikram ainsi que plus de 400 écoles franchisées réparties autour du globe.

Postures

Une séance de yoga Bikram a pour but de nous faire évoluer à travers une séquence de 26 positions développée par Choudhury. Choudhury a mis au point cette série de postures afin d’augmenter la pression sanguine et favoriser la circulation du sang dans chaque partie du corps.  La séquence est réalisée à partir des positions classiques de yoga Hatha telles que la position de l’aigle, du triangle ou encore de l’arbre. Choudhury prétend que le fait de pratiquer ces positions dans un ordre spécifique réchauffe et étire les muscles, les ligaments et les tendons, ceci facilitant le tonus musculaire et mais aussi la santé globale.

26 positions - Yoga Bikram

Salle chauffée

La séance classique de yoga Bikram se pratique au sein d’une salle chauffée à 40,5 degrés Celsius. Choudhury dit que la chaleur de la pièce aide à réchauffer le corps avant même le début de la pratique, ceci permettant à nos muscles de s’assouplir et devenir plus flexibles.  Les adeptes du yoga Bikram reconnaissent que la pratique dans une salle chauffée aide à nettoyer notre système en libérant toutes les toxines au fur et à mesure que l’on s’entraîne et donc transpire. La salle chauffée doit de plus permettre de travailler plus profondément certaines positions sans néanmoins se faire mal.

Classes de Bikram

Les classes de yoga Bikram sont seulement données dans des studios affiliés au “Bikram Yoga College of India“. Vous devez faire attention à ce que le professeur de yoga Bikram soit certifié par le collège. Tout cours de yoga Bikram a une durée de 90 minutes et convient aussi bien aux débutants qu’aux amateurs. Chacun s’adapte alors à ses propres capacités et à son niveau de confort.

QU’EST-CE QUE LE YOGA MOKSHA?

Le yoga Moksha est une discipline relativement nouvelle qui s’apparente également au yoga chaud. Ce sont deux instructeurs de yoga à Toronto qui l’ont inventé. Le yoga Moksha comprend une série de 40 postures pratiquées dans une salle chauffée et il y a trois niveaux de leçons, qui durent de 60 à 90 minutes.

La série de postures régulières du yoga Moksha débute par  une pose au repos que l’on pratique généralement au terme des séances de yoga, la posture de relaxation savasana. On fait ensuite des poses debout, une autre posture savasana, puis des poses au sol pour renforcer et étirer les muscles du bas du corps. La séance se termine par une posture savasana. Par contre il peut y avoir une certaine variation dans l’ordre de la série debout et/ou sur le sol. Ce type de yoga a plusieurs postures  du «chien tête en bas », alors que le yoga Bikram aucune.

Comme les autres types de yoga, le yoga Moksha est bénéfique pour l’étirement et la tonification des muscles, l’amélioration de la flexibilité et l’apaisement de l’esprit ainsi que la détoxification du corps.

Le yoga Moksha, en plus des avantages individuels qu’il peut procurer, est une pratique qui a été conçue dans un souci de conscience sociale comme construire des studios écologiques et apporter une aide à la communauté locale.

EN CONCLUSION

Le yoga Moksha est un peu plus flexible en ce qui concerne les changements de séquences, les différents types de cours et les durées des entraînements. Vous pouvez donc vous retrouver avec des cours de yoga Moksha différents selon les professeurs qui enseignent.

Namasté

AUTRES ARTICLES:
C’est quoi le “yoga chaud”?
Les bienfaits du yoga chaud
À l’heure de la pratique!
Hot Yoga, je veux bien mais que faut-il apporter et comment faut-il s’habiller?
Yoga chaud en pantalon ou en short?
Ce que j’aurais aimé savoir en tant de débutant de Yoga Bikram

 

“Like” notre page Facebook ou