Tag Archives: limites

Les 3 règles à suivre au yoga

14 Jun

PENSEE POSITIVE

1- RESPECT DES LIMITES

Facile à dire, moins facile à appliquer. Il existe deux genres de limites. Celle que l’on s’impose et les limites réelles du corps. Généralement, lorsqu’on s’impose des limites c’est soit qu’on a peur, soit qu’on est démotivé ou pas vraiment intéréssé à progresser dans notre pratique. Par exemple : penser qu’on ne peut pas s’améliorer lors de nos séances de yoga parce qu’on n’est pas assez souple. Ce genre de limites peuvent être surpassées et la pratique du yoga peut aider à le faire.

À l’opposé, les limites réelles sont des limites que l’on doit respecter sinon l’on risque des blessures. Par exemple si vous sortez d’une opération au poignet, il faut laisser un temps suffisant de guérison avant de se mettre à faire le poirier!

Bref au yoga, si on suit les limites réelles de notre corps on aura moins tendance à se faire mal. La difficulté alors est de savoir quand nos limites sont fixées par des pensées irrationnelles ou par un réel besoin d’y aller doucement.

2- PENSÉE POSITIVE

C’est sûr que ça semble être cliché, mais la pensée positive est très importante. Quand on pratique le yoga, l’esprit est une vrai éponge désirant absorber tout ce qui est à sa portée. Si vous avez ne serait-ce qu’une seule pensée négative pendant la pratique, cette négativité va s’immiscer dans chacune des cellules de votre être et se manifester physiquement ou émotionnellement.

Avez-vous déjà croisé un yogiste avec une attitude défiante, colérique ou nerveuse? Certes, toute personne peut l’être à un moment donné mais les personnes qui sont facilement irritables ou agressives doivent faire attention à ne pas renforcer ce qui peut-être délaissé.  Lâcher prise, se départir de l’angoisse, de la colère et de la négativité fera de l’espace pour les nombreux bienfaits de la pensée positive sur la santé.

3- CONFIANCE EN SOI

Que vous pratiquiez le yoga parce que c’est à la mode ou d’autres raisons, vous devez avoir un minimum de confiance en vous. Sans ça, vous allez passer à coté du but et  vous priver des bienfaits du yoga. Si vous brisez cette règle, vous n’aurez pas ou peu de progression dans la maitrise de la connection entre le corps et l’esprit. Par contre si vous vous faites confiance, vous comprendrez les besoins de votre corps et pourrez mieux prendre soin de votre santé.

Namasté

“Like” notre page Facebook ou  

Advertisements