Tag Archives: pose

How to create a yoga practice to prepare for a difficult posture

28 Feb
Visiter la page facebook
 
From Sequencewiz.com

From Sequencewiz.com

Image

Easy quick yoga routine

19 Feb

Easy quick yoga routine

Easy quick yoga routine

Image

Tree pose

11 Feb

Tree pose

Tree pose, Tadasana, yoga pose, yoga position, asana, yoga

Best yoga hip openers – Ouverture des hanches

5 Jun

David Magone: 6 Heart-Healthy Yoga Postures

1 Mar

Remember the sit-and-reach test from high school? Your results may have been more important than you thought. A study conducted at the University of North Texas suggests that yoga or other stretching disciplines may have a positive impact on overall heart health and recommends that stretching should be “integrated as a new recommendation into the known cardiovascular benefits of regular exercise.”

Kinesiologist and yoga blogger Kreg Weiss recently explored this issue (see full article), citing two studies that bucked the trending opinion that yoga does not have cardiovascular benefits. The first study, conducted by K. Yamamoto, et al., found that middle-aged and older adults with limited flexibility were more likely to suffer from age-related arterial stiffening than others of the same age group with greater flexibility. The second showed that arterial stiffness can be reduced by stretching alone — even if you don’t engage in additional strength training or traditional cardio activities.

These findings have important implications for your health, because arterial stiffness can increase the likelihood of complications, including high blood pressure, heart attack and stroke.

While these studies do suggest that stretching and yoga can have a positive impact on cardiovascular health, it should be mentioned that you shouldn’t give up aerobic training altogether. The Center for Disease Control recommends at least 150 minutes of moderate-intensity aerobic activity per week or 75 minutes of high-intensity aerobic training per week for overall heart heath.

Can’t touch your toes anymore? Not to worry. Practice this short cycle of postures three times per week to improve the results of the sit and reach test.

Hold each posture for a minimum of 60 seconds each. Practice variations 1-4 until you can grab your toes. Afterward, gradually work deeper into the forward fold by gradually adding variations 5-6 to your practice.

If you have herniated disks or other back problems, make sure to consult with a yoga teacher before beginning these exercises.

viaDavid Magone: 6 Heart-Healthy Yoga Postures.

Twisting and detoxification // Torsion et détoxication

19 Feb
Twisting and detoxification

Twisting and detoxification

Traduction en français : Cette posture crée une torsion des organes situés dans la cavité abdominale. Ceci aide à nettoyer le foie et les autres organes avoisinants, en dirigeant le sang et le liquide lymphatique dans les vaisseaux plus larges du système cardio-vasculaire et en expulsant les toxines.
Le cœur principal de ce mouvement sont les muscles abdominaux en action de synergie avec le sternocleidomastoide (muscle du sternum),le latissimus dorsi (dos) et le tricep (bras) d’un coté, en combinaison avec le bicep (bras) et l’esquio-jambier (arrière de la cuisse) de l’autre coté pour accentuer la torsion.

From Bikram Yoga Boucherville

Meghan Currie‘s Yoga Videos

15 Jan

Stunningly, Searchingly, Peacefully Beautiful.

Filmed at the epic Magnific Rock in Nicaragua. madly in love with this place.
MUSIC: LIGHT by Dr Toast

Related :
Yoga by Equinox
Acro Yoga by Equinox
Paddle Board Yoga by Equinox
Acro-Yoga – A more masculine yoga?

“Like” our Facebook page or

Bikram Yoga – Poses

18 Aug

•— MonYogaChaud – Facebook —•

Bikram Yoga poses

LA SÉQUENCE BIKRAM YOGA EN IMAGES.
BIKRAM YOGA BOUCHERVILLE COPYRIGHT ©2012

RELATED:
Kristin McGee: Yoga Poses for a Winter Glow
Renee Sills | Yoga | BMAC Studio » BMACBLOG
Joseph Encinia – Demonstration at 2012 USA Yoga Asana Championship
“Like” our Facebook page or

Yoga by Equinox

5 Aug

This yoga is really popular! Ce yoga est vraiment populaire!

23 Jul
Popular yoga-Yoga populaire

Yoga in India by Catmousses

Renee Sills | Yoga | BMAC Studio » BMACBLOG

19 Jul
Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

Renee Sills by BMAC Studio

For full portrait visit:/ Pour un portrait complet visiter:

Renee Sills | Yoga | BMAC Studio » BMACBLOG | Portland Portrait, Headshot, Commercial Photographer and WordPress Designer.

Getting the Hang of Anti-Gravity Yoga

19 Jul

yoga anti gravity

I am sitting inside a silk sling suspended three feet off the floor, feeling like a caterpillar in a giant orange cocoon.

I’m trying out an anti-gravity yoga class, a type of body work that’s been gaining popularity since being featured in The New York Times and O Magazine, and showcased to the TV masses when Pink took to the air during her 2010 Grammy performance.

The instructor directs me and about a dozen other students to use our hands to draw back the edges of the colorful silk slings, which are 9 feet wide and attached to pulleys bolted to the ceiling. We comply and end up sitting on the fabric like a swing — and then swinging. I’ve practiced yoga for years — and this is definitely not your traditional yoga class.

Hard-core yogis and yoginis would probably balk at even using the word “yoga” to describe this form of exercise, which combines modified yoga poses with movements from Pilates, acrobatics and core strength training.

Anti-gravity yoga was created by Christopher Harrison, a competitive gymnast turned professional dancer who worked on Broadway and in movies such as Footloose before running an aerial performance company in the 1990s. He discovered yoga while looking for relief for his ailing, aging joints and then started mixing it with dance and aerial movements to create what he refers to on his website as “suspension training.” His company, AntiGravity Inc., offered classes to the public for the first time in 2007, and he credits the regime with helping him through a 10-month recovery from Lyme disease the following year.

Since then, Harrison has helped several dozen anti-gravity yoga franchises open in U.S. cities such as New York, San Francisco and Salt Lake City, and internationally in places such as Mexico City, Montreal, Dublin and Phuket, Thailand.

My class is at Gravitas, a Portland studio that offers anti-gravity yoga along with other new forms of body work, including “hot” yoga, taught in an infrared room that heats the people but not the space, and gyrokinesis, a Pilates-type exercise system developed by an ex-ballet dancer that focuses on spinal movement.

The 75-minute anti-gravity yoga workout is equal parts disconcerting and fun. It’s disconcerting because the first time you walk into the studio, it’s easy to feel intimidated by those silk hammocks, which you spend most of the class sitting inside, grabbing onto or hanging upside down from. But it’s also fun, because once you get acquainted with the basics — and stop caring how you look — it’s a blast.

My anti-gravity class begins with a series of stretches inside silks meant to get students relaxed and ready for harder work. We move through a sequence of increasingly difficult poses, including variations of the classic yoga sun salutation, lunge, warrior and triangle poses, using the silk as a belt-type support to intensify the stretches.

Then it’s time to go upside-down. Remember the inversion racks and anti-gravity boots that were popular in the ’80s? I think of them as I pull myself into a monkey pose, hanging upside-down with my legs bent, ankles and feet wrapped tight around the silk and my head and the backs of my hands resting on the ground.

Anti-gravity yoga is touted as being beneficial for people with back issues because using the sling as a prop takes pressure off the spine. I’ll vouch for that, but that doesn’t mean it’s always comfortable or easy. The practice includes lots of challenging core strength work, including grabbing the silk between outstretched hands and pushing it out in front of me as I lean forward into a modified plank pose, then repeating it again and again.

After class, I’m slightly dizzy, a normal reaction for a beginner who’s not used to spending that much time upside-down, as the instructor explains. The dizziness wears off by the time I drive home, and I find myself plotting when I can squeeze in another class.

viaGetting the Hang of Anti-Gravity Yoga – SecondAct.com.

 

“Like” our Facebook page or

Mlle a testé…le yoga antigravité

19 Jul
yoga antigravité

@Mlle

D’apparence très ludique, le yoga antigravité allie détente et travail musculaire et offre toute une séance d’euphorie.

C’est quoi?

Aussi appelé yoga en suspension, le yoga antigravité est un amalgame de yoga traditionnel et d’acrobaties. Recroquevillée ou enroulée dans un hamac en nylon, suspendu par des chaînes au plafond à différentes hauteurs, vous adoptez des positions qui visent à étirer et à renforcer vos muscles.  Tantôt les pieds au sol, tantôt les pieds dans le vide, la tête en bas.

Si les adeptes du yoga reconnaissent certaines postures, comme le salut au soleil, sachez que la plupart ont été inventées. Le vampire, l’ange, le singe, le chandelier et l’étoile filante ne sont que quelques exemples des nouvelles positions que vous prendrez plaisir à découvrir!

Créée par Christopher Harrison en 1991, cette activité est apparue à Montréal il y a un an. C’est en faisant des recherches sur le jukari que Nathalie Lambert, médaillée d’or en patinage de vitesse courte piste et directrice des communications au centre sportif MAA, dans le centre-ville de Montréal, est tombée sur des photos de cette activité hors de l’ordinaire. Sans même l’avoir essayé, elle n’a pas hésité à former six entraîneurs.

Ce qui est sollicité

Votre flexibilité, votre souplesse, votre force musculaire, votre agilité et votre mobilité.

Quels effets sur votre santé et votre silhouette?

Ceux-ci sont nombreux. « Ce type de yoga permet de décompresser la colonne vertébrale grâce à l’inversion des mouvements, explique Mme Lambert. C’est très bon pour le coup et le dos, car le hamac facilite certaines positions et diminue la pression sur les articulations », ajoute-t-elle.

Dans certaines positions, comme celle du singe, la tête en bas permet aussi une très bonne circulation sanguine et oxygène mieux le cerveau. Sans oublier qu’assis les pieds dans le vide sur le hamac, on améliore notre proprioception, cette faculté de stabiliser notre corps dans l’espace et de maintenir notre équilibre.

Pour tous les bienfaits possibles du yoga antigravité, visitez le site de son créateur :  http://www.antigravityyoga.com (en anglais seulement).

viaMlle a testé…le yoga antigravité | Mlle.ca.

“Like” notre page Facebook ou  

Acro-Yoga – A more masculine yoga?

17 Jul
Acro-Yoga

Photos: Acro-yoga Montréal

Everyone knows yoga, the Millennium discipline practiced by millions of  worldwide followers. But do you know the acro-yoga, this blend of acrobatics and yoga?

Unlike the traditional form of yoga that is practiced alone, this variant of modern times involves two partners minimum who perform different movements together. Many figures imply the presence on the ground of one of two practitioners, which becomes the “base” and supports the weight of his partner who becomes the “flyer“.

These are two Montrealers Jessie Goldberg and Eugene Poku who invented in 2001 this hybrid discipline that attracts a wide audience, including men. “It is true that the acro-yoga captivated many men, because some exercises require that one who is on the ground can raise his partner, which requires some physical strength, said Jill Campbell, a professor at Acro Yoga Montreal. But it should certainly not summarize the acro-yoga with the notion of physical exertion, acro-yoga is primarily a way to find balance, move in space with a partner or more while focusing on synchronizing the breath with that of his partner. ”

When looking at some movements of acro-yoga, one quickly realizes the difficulty of the exercise and the importance of teamwork. “It is a discipline that is anything but selfish, each practitioner has with her ​​partner a dependent relationship very strong with time, Jill Campbell says. We must be attentive to the other. ”

But if physical force is a factor in the practice of this new discipline, the meditative spirit of yoga and the values ​​of harmony are not set aside. “When doing acro-yoga, it is important to be in the moment, which means being aware of what one feels, the reactions of our body, communicating with his partner.”
Many acro-yoga practitioners are already familiar with disciplines where the body plays an important role as the circus, tai chi chuan, dance, as is the case with Aurelie, practicing dance since many years and who has just discovered the acro-yoga. “What I particularly like in the acro-yoga is this is a mix between yoga, gym and circus, we play a lot about balance, concentration and self-confidence, but also confidence in a partner that knows no bound. In addition, unlike a yoga session at the end where you feel relaxed and zen, with the acro-yoga we’re pretty super excited and energized. ”

For Jill Campbell, the benefits of acro-yoga are felt even when the course is finished and working closely with a partner resonates in the lives of every day. “We have noticed that people who practice regularly feel an overall improvement in their confidence in themselves, they develop a sense of contact with others both verbal and physical. They less feel barriers and communicate more easily, I would also say they have one certain joy of life ».

viaAcro-yoga – Un yoga plus masculin?.

Related :
Acro Yoga by Equinox

“Like” our Facebook page or

Acro-yoga – Un yoga plus masculin?

15 Jul
Acro-Yoga

Photos: Acro-yoga Montréal

Tout le monde connait le yoga, cette discipline millénaire pratiquée par des millions d’adeptes à travers le monde. Mais connaissez-vous l’acro-yoga, ce mélange d’acrobatie et de yoga?

Contrairement à la forme traditionnelle du yoga qui se pratique seul, cette variante des temps modernes implique au minimum deux partenaires qui exécutent ensemble différents mouvements. De nombreuses figures impliquent la présence au sol de l’un des deux pratiquants, qui devient «la base» et soutient le poids de son partenaire qui devient le «flyer».

Ce sont deux Montréalais Jessie Goldberg et Eugene Poku qui ont inventé en 2001 cette discipline hybride qui attire un public très large, notamment masculin. «Il est vrai que l’acro-yoga séduit beaucoup les hommes, car certains exercices nécessitent que celui qui est au sol puisse soulever son partenaire, ce qui requiert une certaine force physique, explique Jill Campbell, professeure à acro-yoga Montréal. Mais il ne faudrait surtout pas résumer l’acro-yoga à cette notion d’effort physique, l’acro-yoga est avant tout une façon de trouver l’équilibre, de bouger dans l’espace avec un partenaire ou plusieurs tout en se concentrant sur la synchronisation de sa respiration avec celle de son partenaire».

Quand on regarde un «couple» exécuter des mouvements d’acro-yoga, on se rend vite compte de la difficulté de l’exercice et de l’importance du travail d’équipe. «C’est une discipline qui est tout sauf égoïste, chaque pratiquant entretient avec son partenaire une relation de dépendance très forte le temps de l’exercice, continue Jill Campbell. Il faut être à l’écoute de l’autre».

Mais si la force physique entre en ligne de compte dans la pratique de cette nouvelle discipline, l’esprit méditatif du yoga ainsi que ses valeurs d’harmonie ne sont pas mises de côté pour autant. «Quand on fait de l’acro-yoga, il est important d’être dans le moment, ce qui veut dire être conscient de ce que l’on ressent, des réactions de notre corps, de la communication avec son partenaire».

Beaucoup de pratiquants de l’acro-yoga sont déjà familiers avec des disciplines où le corps joue un grand rôle comme le cirque, le tai-chi-chuan, la danse, comme c’est le cas pour Aurélie, qui pratique la danse depuis de nombreuses années et vient de découvrir l’acro-yoga. «Ce qui me plaît particulièrement dans l’acro-yoga c’est ce mélange des genres, entre le yoga, la gym et le cirque, on joue énormément sur l’équilibre, la concentration et la confiance en soi, mais aussi en un partenaire qu’on ne connait pas forcément. En plus, contrairement à une séance de yoga où à la fin on se sent zen et relaxé, avec l’acro-yoga on est plutôt super excité et en plein d’énergie».

Pour Jill Campbell, les bienfaits de l’acro-yoga se font sentir même quand le cours est fini et le fait de travailler de façon étroite avec un partenaire trouve un écho favorable dans la vie de tous les jours. «On a remarqué que les gens qui pratiquent de façon régulière ressentent une amélioration globale de leur degré de confiance en soi, ils développent un sens du contact avec les autres tant verbal que physique. Ils ressentent moins les barrières et communiquent plus facilement, je dirais aussi qu’ils ont une certaine joie de vivre».

viaAcro-yoga – Un yoga plus masculin?.

“Like” notre page Facebook ou  

Des compétiteurs mondiaux s’étirent pour prouver que le yoga est un sport

8 Jul
Juan Manuel Martin-Busitil

Juan Manuel Martin-Busitil de l’Espagne a remporté le championnat des hommes. Il y avait 75 concurrents venus de 24 pays au tournoi de cette année. By SARA BECK

LOS ANGELES – Le silence a prévalu durant les routines d’asana à la neuvième édition de la Coupe Bishnu Charan Ghosh – à l’exception un son distinct: le grondement des moteurs des avions de l’aéroport de Los Angeles.

Cette compétition internationale a créé le buzz du moment, mais son avenir semble difficile à prédire. Le yoga va-t-il devenir un sport reconnu sur la scène olympique comme l’espère Rajashree Choudhury, le fondateur du USA Yoga and de la International Yoga Sports Federation? Cette discipline est-elle destinée à rester une greffe excentrique de l’Inde pratiquée par un ensemble exclusif de yogis Bikram?

«Tous sont les bienvenus ici”, a déclaré M. Choudhury, l’épouse de Bikram et cinq fois championne nationale en Inde. “Nous avons besoin de nombreux yogis et de tous les styles possibles pour faire de ce rêve une réalité.”

L’événement a eu lieu à l’hôtel Radisson LAX, où la salle de bal est devenue un stade concurrentiel et les couloirs des chambres d’échauffement pour les yogis. Sur scène, une banderole de Bishnu Ghosh, le gourou Bikram, regardait, tandis que sept juges assis avec des crayons soulevés en critiquaient les routines.

“La qualité des athlètes a évolué considérablement», a déclaré Jon Gans, un organisateur et ancien juge de l’événement. «Des postures comme celle du paon qui semblaient être un obstacle dès la première année semblent désormais normales.”

Le Bishnu Ghosh Charan Coupe en 2003, avant que la fédération prennent les rênes, était une affaire de Bikram. Le tentaculaire Staples Center avait mis en vedette des centaines de fournisseurs d’articles de yoga, et la compétition s’est perdue dans la marchandise. Moins de 10 pays étaient représentés, et il est dit que Bikram a perdu un quart de million de dollars.

Bien que l’événement est plus concentré aujourd’hui – et sert souvent de plate-forme pour les yogis pour raconter leurs histoires – le nombre de concurrents a augmenté. Lors d’un dîner vendredi soir, Choudhury a accueilli les 75 concurrents de 24 pays.

Choudhury évite le mot «concurrence», exhortant les participants à accepter ce qui arrive avec humilité et un sourire.

“Il n’y a pas rivaux, seuls les entraîneurs collègues. ”

Plus tard, elle a comparé tout de même la Coupe Ghosh à d’autres événements sportifs.

Mary Jarvis, un entraîneur de sept champions du monde, a rapporté des changements de dernière minute dans la méthodologie du score final. Lorsque les entraîneurs ont poliment grommeler au sujet de la notification tardive et du manque d’organisation, Jarvis a déclaré: «C’est un travail en cours.”

Les concurrents disposaient de trois minutes pour terminer cinq poses obligatoires de la série débutant Bikram et deux poses en option en général de la série avancée. Les juges ont estimé le degré de difficulté de la posture et “la façon dont le corps révèle les bienfaits thérapeutiques de la pratique.”

L’hymne national a débuté le tour de qualification du samedi, mais à peu près tout ressemblait à une épreuve olympique à l’exception de la capacité athlétique impressionnante. Les juges ont défilé sur scène dans des robes de cocktail, l’évènement a débuté avec deux heures de retard et la salle de bal de 800 personnes était parfois à moitié vide. Cependant, l’écoute en ligne tout au long du week-end dépassé 10.000 hits.

Dix hommes et 10 femmes ont été qualifié pour la finale de dimanche, dont sept Américains. Les Etats-Unis, avec un réseau développé de studios, a présenté quatre représentants tandis que d’autres, comme la Chine, en a envoyé un seul.

La petite-fille de Bishnu Ghosh, Muktamala Mitra, dit que les Américains semblaient plus ambitieux dans leur pratique.

Le rôle de la Coupe du Ghosh est de créer une dynamique, fournissant un “je peux trop le faire” parmi les observateurs, en particulier les jeunes. Sur les 13 concurrents de la division de la jeunesse (11 – à 17 ans), cinq venaient de l’Inde, et trois étaient frères et sœurs du Canada.

Les participants en provenance d’Inde, où les compétitions de yoga ont débuté depuis au moins un siècle, ont balayé la compétition des jeunes. Ils pliaient comme le caoutchouc dans leurs postures avec plus de 30 secondes d’avances sur les autres.

“Ils sont très timides», a déclaré M. Choudhury, notant que certains sont originaires de villages ruraux et la plupart ne parlent pas l’anglais. «Je les amene à l’Ouest pour leur enseigner la performance.”

La finale des hommes a compris un nombre surprenant de chutes, un fait que Choudhury attribut au stress mental. Le champion américain, Jared McCann, a eu la troisième place après avoir perdu son équilibre en pose scorpion.

Gloria Suen, 35 ans, de Singapour, a pris la médaille d’or chez les femmes avec un salut plein, debout, ses bras écartés comme des ailes d’avion. Juan Manuel Martin-Busutil, 33 ans, de l’Espagne, a remporté le titre chez les hommes après avoir fait un palmier en inversé qui reflètait le paysage extérieur.

«Être à l’envers est une façon de suspendre mon esprit et de laisser aller», a-t-il dit. “Mais le yoga est aussi ma portée tangible sur la réalité.”

Est-ce que le yoga asana concurrentiel va décoller comme un sport aussi gracieusement que les organismes des champions l’ont fait sur scène? Le temps nous le dira. Parmi les devoirs des champions, un est de parcourir le monde afin de promouvoir et de démontrer le yoga asana.

“Il tient à chacun de vous de faire l’histoire et l’évolution de ce sport,” a déclaré Joseph Encinia des États-Unis, champion du monde des hommes l’an dernier. «Nous faisons bien, mais nous ne sommes pas au niveau olympique pour le moment.”

viaWorld Competitors Stretch to Prove Yoga Is a Sport – NYTimes.com.

“Like” our Facebook page or

Joseph Encinia – Demonstration at 2012 USA Yoga Asana Championship

2 Jul

 

“Like” our Facebook page or

Yoga chaud en pantalon ou en short?

17 Jun
Tree Pose

Tree Pose by Nicole Megarry

C’est l’été, il fait chaud et donc encore plus en salle de pratique du yoga chaud. On a souvent l’habitude d’adopter une attitude minimaliste en portant un short pour se sentir plus léger mais voici plusieurs raisons pour rester en capris:

1- Absorbe la sueur  : si des flaques de transpiration se forment sur le tapis, alors il peut devenir glissant,  et vous risquez d’aller plus profondément dans vos poses alors que vos muscles ne sont pas prêts ou même tomber.

2- Donne de l’adhérence : il y a des poses comme celle de l’arbre où une partie du corps est en appui sur la jambe. Le tissu de votre pantalon offrira de l’adhérence pour arriver à un meilleur succès.

3- Garde couvert : les shorts amples sont très bien mais ils peuvent offrir une vue de vos “atouts”  à tout moment quand vous levez la jambe. Si vous optez pour des petits shorts sérrés, ils peuvent bouger et montrer plus de chair que vous ne l’auriez voulu.

Chacun a ses préférences d’habillement pour le yoga chaud , mais le fait de porter des pantalons ne vous donnera pas plus chaud que de porter un short tout en prévenant les blessures. En somme c’est un choix plus sécuritaire!

Namasté

“Like” notre page Facebook ou  


Let’s strike a pose! / Hop, on prend la pose!

14 Jun
Yoga pose

Inspiring

Petite pause yoga…

“Like” notre page Facebook ou