Tag Archives: pratique du yoga

Best yoga hip openers – Ouverture des hanches

5 Jun

Qu’est-ce que le Joga et pourquoi devenir un professeur de Joga ?

21 Oct
Jana Webb, Fondatrice & Créatrice du JOGA

Jana Webb, Fondatrice & Créatrice du JOGA

Le Joga est un style de yoga athlétique qui incorpore un mélange unique de postures, techniques de respiration, de relaxation et des outils pour trouver l’équilibre dans la force et la souplesse, améliorer le contrôle du souffle, la récupération et maintenir un esprit calme dans le sport et dans la vie.

Il se concentre sur les mécanismes et les mouvements d’un sport et conçoit un programme de yoga spécifique afin d’améliorer la performance athlétique de activité. Les séances vous laisseront plus fort, plus souple avec regain d’énergie et vous fourniront tous les autres bienfaits physiologiques du yoga.

Les athlètes et les personnes actives sont toujours à la recherche de façons d’être plus compétitifs dans leurs sports et de rester sans blessure – le Joga se développe de plus en plus rapidement pour répondre à ce créneau passionnant. Les athlètes sont souvent orientés et sur les résultats et sur la réussite alors ils ont besoin de ressentir et de voir les résultats tout en comprenant ce qu’ils font.

La séquence de Joga est conçue de manière à suivre le modèle d’un régime de remise en forme , mais continue à adhérer à la séquence de yoga traditionnel. Il y a un ordre pour chaque mouvement avec un avantage physique ou mental associé. Le Joga prend en considération ce dont les athlètes ont besoin en terme de programme de formation, de structure, de défis et de résultats.

La série de Joga implique une combinaison d’étirements dynamiques et statiques par opposition aux traditionnelles poses longues. Les mouvements au sein des postures sont conçus pour améliorer la capacité athlétique et l’agilité ainsi que la coordination avec le modèle respiratoire. Les mouvements sont destinés à construire la mémoire musculaire, l’équilibre de la stabilité articulaire et de la mobilité ainsi qu’une plus grande amplitude de mouvement, tous étant pertinents pour la prévention des blessures. Les techniques de respiration et de relaxation sont plus traditionnelles mais toutefois expliquées d’une manière axée sur l’esprit sportif et mettant en évidence les avantages pour les athlètes.

Une technique qui est mise en évidence dans le programme de formation des enseignants est l’ intégration des fondamentaux et de la fonction du souffle et comment les deux sont interdépendants l’un avec l’autre et pertinents pour les athlètes en termes d’agilité / puissance et de prévention des blessures.

La deuxième technique qui est infiltrée dans le programme Joga est de savoir comment utiliser la respiration comme un outil pour la détente pendant le mouvement afin de réduire les risques de blessures dans le sport. Tout au long de la série, tandis que le corps est à rude épreuve, il y a des émissions sonores pour détendre la mâchoire de sorte que la colonne vertébrale et les muscles entourant les articulations soient détendus. En plus de cela, la respiration abdominale est encouragée dans à des endroits spécifiques de la série, pour susciter la détente. Les nerfs para-sympathiques se connectent à la base de la paroi abdominale avec des modèles nerveux spécifiques et se connectent au cerveau droit qui est responsable de la «réponse de relaxation». La plupart des blessures sans-impact sont encouragées quand il y a des tensions autour des articulations et des muscles. Lorsque le corps est tendu, les muscles se tendent et les os se serrent ensemble, ce qui crée plus de possibilités de blessures.

En tant que professeur certifié Joga, vous deviendrez un membre de l’équipe d’instructeurs Joga qui travaillent avec des athlètes professionnels et des amateurs ainsi que des particuliers actifs dans tous les sports et de divers lieux. Travailler avec l’équipe Joga offrira de nouvelles possibilités pour l’enseignement et la spécialisation tout en vous connectant aux équipes, aux athlètes et aux personnes qui souhaitent pratiquer le Joga. Le Joga est un style spécial qui exige des instructeurs qui sont déjà qualifiés dans les pratiques de yoga exigeant la certification 200HR. C’est le pré-requis afin d’être capable de se concentrer sur la compréhension du Joga et les objectifs du mouvement. Ils enseignent des méthodes et des mouvements qui sont spécifiques à ce style unique de yoga.

Les enseignants certifiés de Joga sont passionnés par la philosophie Joga et sont ravis de représenter le Joga avec la même intégrité et enthousiasme avec lesquelles  il a été créé. Les ambassadeurs de Joga sont motivés, inspirés et dégagent une aura de santé et de bien-être.

Des organisations telles que les Stampeders de Calgary, les Argonauts de Toronto et l’équipe olympique de volleyball de plage ont intégré le programme Joga dans leur formation.

viaWhat is Joga and why become a Joga instructor? » YYoga.

Tour du monde des plus beaux stages de yoga

13 Oct
Stage Croatie

Miraval Journeys : Croatie

Même si l’été reste la saison la plus fournie en événements en lien avec le yoga, l’automne réserve quelques pépites de séjours alliant yoga et découvertes touristiques, dont voici une sélection, allant de la Croatie à Bali en passant par le Guatemala.

Miraval Journeys : Bosnie et Croatie 
15-24 octobre
Le célèbre Miraval Spa (Arizona) organise un séjour touristique de dix jours pour découvrir les sites historiques de Bosnie et de Croatie, avec des séances de yoga en matinée ainsi que de la méditation.
Prix : 6.740$
www.miravalresorts.com/journeys

Paddleboard/Core Fusion in Turks and Caicos
Providenciales, îles Turks-et-Caïcos
24-28 octobre
Les cofondateurs des centres Exhale and Core Fusion de New York, Elisabeth Halfpapp et Fred DeVito, organisent cette retraite très select dans un spa des Caraïbes. Le prix inclut l’équipement de  paddleboarding, cinquante minutes de massage et, bien-sûr, des séances quotidiennes de yoga Core Fusion.
Prix : de 2.050$ à 2.900$
www.exhalespa.com

Ojai Yoga Crib
Ojai Valley, Californie, Etats-Unis
25-28 octobre
Cet événement attire des milliers de yogis en Californie du sud ainsi que la crème de la crème des maîtres et professeurs comme Erich Schiffman, Patricia Sullivan et Jason Crandell, pour ne citer qu’eux. Les matinées sont consacrées à la méditation, les après-midis aux ateliers et le soir aux chants kirtan.
Prix : de 200$ à 575$
www.lulubandhas.com

Retraite Yoga Tango avec Ashley Turner
Buenos Aires, Argentine
28 octobre – 3 novembre
La célèbre prof de yoga américaine Ashley Turner emmène un groupe de yogis en Argentine et propose des séances de yoga vinyasa alliées à des dégustations de vin et des cours de tango. L’hébergement dans le très chic boutique hotel VAIN est inclus.
Prix : 2.095$ à 2.595$
www.ashleyturner.org or www.solyogatrips.com

Escape to Shape
Lac Atitlan, Guatemala
3-9 novembre
Le voyagiste Escape to Shape propose un séjour sur les bords du magnifique Lac Atitlan pour six jours de yoga, de spa, de repas équilibrés et d’excursions culturelles. Le prix comprend aussi des visites de sites mayas et de marchés.
Prix : de 3.500$ à 4.800$
www.escapetoshape.com

Holly Rilinger’s Destination Training Camp
Ile de Nevis, Caraïbes
13-18 novembre
Holly Rilinger, la fondatrice de Training Camp, propose un séjour avec au programme du yoga mais aussi du vélo, des randonnées et du kayak, des plages de sable blanc en toile de fond. Attendez-vous à un hébergement haut de gamme au Nisbet Plantation Beach Club.
Prix : de 2.100$ à 4.000$
www.hollyrilinger.com

Jennifer Pastiloff’s Bali Manifestation Retreat
Ubud, Bali
17-24 novembre
Jennifer Pastiloff, la célèbre prof de yoga de Los Angeles, propose une retraite de huit jours à Bali, alliant stages de yoga, cours de cuisine, dégustations de vin ou encore des séances de yoga-karaoké dans la magnifique villa Soulshine, créée par le musicien Michael Franti et sa partenaire Carla Swanson.
Prix : de 1.475$ à 1.995$
www.jenniferpastiloff.com

The Essence of Yoga with Rodney Yee and Colleen Saidman Yee
Riviera Maya, Mexique
26-29 novembre
Le célèbre couple yogi Rodney Yee et Colleen Saidman Yee organise une retraite au Tao Wellness Center de Mayan Riviera, avec des cours de yoga deux fois par jour, de la méditation et des séances de respiration pranayama. Le séjour comprend aussi un circuit des sites mayas alentours et une excursion dans la “jungle profonde”.
Prix : de 1.690$ à 1.770$
www.taoinspiredliving.com

viaTour du monde des plus beaux stages de yoga – La Parisienne.

Yoga – 10 trucs pour reprendre sa pratique rapidement

28 Sep

yoga

 

Comme tout le monde, nous avons déjà laissé notre pratique de yoga de côté… et nous l’avons reprise! Comme c’est arrivé plus d’une fois, nous avons développé des trucs pour reprendre notre pratique plus rapidement! Nous vous proposons nos meilleurs 10 trucs : ceux qui ont le mieux fonctionné pour nous et pour nos étudiants de yoga. Parmi les trucs présentés, choisissez les deux ou trois meilleurs, ceux qui vous aideront à reprendre votre pratique… ou à pratiquer plus souvent!

1- Ne vous culpabilisez pas

La pratique du yoga fait une grande différence dans sa vie et on se rend surtout compte de son impact lorsqu’on reprend une pratique délaissée. Il est dommage de ne pas pratiquer pendant quelques temps, mais il est beaucoup plus tragique de se sentir coupable de ne pas l’avoir fait. Sans aucune culpabilité, tournez la page et recommencez à pratiquer.

2 – Laissez votre tapis de yoga bien en vue

En laissant votre tapis bien en vue à la maison et non rangé dans le fin fond d’un placard, il finira par vous appeler et vous murmurez doucement à l’oreille tous les bienfaits que vous retirez de votre pratique. Laissez-vous enchanter par la musique de votre tapis!

3 – Sortez et consultez votre CD, votre DVD ou votre livre de yoga préféré

Pratiquement au « hasard » ou en suivant l’intuition du moment, choisissez un livre, un CD ou un DVD de yoga que vous aimez. Laissez-vous inspirer par une agréable pratique guidée qui vous ravira.

4 – Cherchez un nouveau centre et un nouveau professeur

En prenant la peine de consulter les journaux locaux ou Internet, peut-être trouverez-vous près de chez vous un nouveau centre de yoga que vous aurez le goût de visiter et d’essayer leurs classes afin de commencer une nouvelle pratique rafraîchissante.

5 – Trouvez un ami avec qui pratiquer à la maison ou dans un centre.

Il peut être très motivant de s’inscrire avec un partenaire à un nouveau cours. De plus, en vous invitant à tour de rôle à pratiquer ensemble ou même simplement en vous fixant une période commune de pratique chacun de son côté, vous créerez l’énergie nécessaire à se motiver l’un et l’autre, à mesurer vos progrès ou vos difficultés et à échanger sur le sujet.

6 – Ne vous jugez pas parce que votre pratique ne dure pas 1 heure!

On pense qu’il faut absolument faire du yoga pendant 60 ou 75 minutes pour en retirer ses bienfaits. Dans les faits, il est préférable de pratiquer 10 minutes tous les jours plutôt que de pratiquer 75 minutes 1 fois par semaine. Rappelez-vous, lorsque vous faites du yoga à la maison, c’est mieux un peu que pas du tout.

7 – Dans votre agenda, réservez 5 à 20 minutes pour pratiquer le yoga, la relaxation ou la méditation.

En mettant à votre horaire une période consacrée au yoga, à la respiration, à la relaxation et à la méditation, vous développerez rapidement à une nouvelle habitude dont vous ne pourrez plus vous passer.

8 – Faites une liste des bienfaits du yoga

Qu’est-ce que le yoga vous apporte? Pourquoi pratiquiez-vous le yoga ? Faites une liste des bienfaits que vous apporte le yoga. Ne perdez pas une minute et, tout de suite, faites une liste des 10 avantages de pratiquer le yoga.

9 – Faites-vous une promesse

En plus d’écrire une liste d’avantages, écrivez aussi une intention mesurable que vous voulez réaliser à court terme. Par exemple : pratiquer le yoga 10 minutes par jour, perdre 1 kilo dans le prochain mois, manger 7 portions de fruits et de légumes par jour pendant 15 jours, apprendre la série

En déterminant un objectif réaliste, vous développerez une discipline et aurez la satisfaction d’avoir réalisé votre intention… En additionnant les petites réalisations, on accomplit de grandes transformations.

10 – Prenez conscience de votre cheminement

Si vous pratiquez déjà le yoga, vous avez sans doute commencé à changer votre vie il y a plusieurs mois ou années. Sans trop vous en rendre compte, vous avez fait de petits changements, tels qu’un changement d’alimentation, de routine, de carrière ou d’attitude, qui grandement contribué à modifié votre vie.

Prenez du recul et comparez votre vie d’aujourd’hui à celle d’il y a 10 ans. Nous sommes convaincues que vous y verrez beaucoup d’éléments positifs. Célébrez-vous et célébrez le cheminement que vous avez parcouru. Soyez votre inspiration pour continuer.

viaYoga – 10 trucs pour reprendre sa pratique rapidement.

Yoga by Equinox

5 Aug

Ce que j’aurais aimé savoir en tant de débutant de Yoga Bikram

27 Jul
Bikram-Yoga-Silverlake

Bikram Yoga Silverlake

À LIRE ABSOLUMENT!! :

CE QUE J’AURAIS AIMÉ SAVOIR EN TANT QUE 
DÉBUTANT DE YOGA BIKRAM

PAR LISA JONES, TRADUIT EN FRANÇAIS PAR THIERRY PELLETIER

Il y a quelques classiques ”à faire” et ”à ne pas faire” que chaque novice de yoga chaud entend, au moment même où il se prépare nerveusement pour sa première classe. Habituellement, ces recommandations sont en lien avec la préparation : comment s’installer dans la classe, l’hydratation, et l’endroit où ils doivent laisser leur serviette détrempée de sueur après la classe. ;)

Mais la pratique du Yoga Bikram est remplie de subtilités que j’aurais souhaité connaître lorsque j’ai commencé. En voici quelques exemples :

La sueur, c’est sexy. Je sais que vous pensez probablement que c’est répugnant, mais ce ne l’est pas. La sueur est synonyme de passion, de dévouement, de travail acharné et de santé. Honnêtement, c’est très sexy.

– Ne vous en faites pas à propos du fait d’arriver en forme, ou de devenir plus flexible avant votre première classe. Nous n’étions vraiment pas à notre meilleur lors de notre première classe nous non plus. La forme et la flexibilité viendront au fur et à mesure. Commencez au stade où vous êtes présentement.

– Ne vous installez pas dans la première rangée pour votre première classe, mais étendez votre tapis de yoga de sorte que vous puissiez vous voir dans le miroir. Vous n’aimez pas vous regarder dans un miroir, vous dîtes? Vous détournez le regard lorsque vous vous voyez en vêtements d’entraînement?” C’est exactement la raison pour laquelle vous êtes ici. Ce n’est pas pour obtenir ces fameuses ”fesses de yoga” dont vous avez tant entendu parler ; ça, ce n’est qu’un effet secondaire du Yoga Bikram. Vous êtes ici pour apprendre à aimer votre reflet. Nous avions tous cette petite voix critique dans notre tête quand nous sommes arrivé ici ; vous êtes ici pour anéantir cette voix. Vous êtes ici pour pouvoir regarder dans le miroir, et vous sourire gentiment en vous regardant, comme si vous étiez un vieil ami. Vous êtes ici pour qu’un jour, vous puissiez vous regarder dans les yeux et vous prosterner devant votre propre grâce et force.

– Vous apprendrez que nous, les Yogis Bikram, adorons nos corps. Sans vouloir dire que nous sommes parfaits, loin de là, mais nous aimons les choses incroyables que nos formes nous permettent de faire. Nous les traitons avec respect et honneur. Cela signifie que nous ne sommes pas effrayés de nous vêtir des plus petits vêtements de yoga possible, et que nous sommes confiants envers notre propre nudité dans les vestiaires. Nous avons fait disparaître la pudeur au alentour de la 5ème classe. Vous aussi, ferez de même.

Savasana est réellement la posture la plus difficile que nous effectuons. Pendant que vous êtes dans la posture du chameau, vous pensez peut-être que c’est elle la plus difficile, mais en fait, c’est réellement le Savasana. C’est brutal de rester absolument immobile autant de corps que d’esprit. Mais tout ça est correct, vous avez le temps, le Yoga Bikram est une pratique que l’on peaufine tout au long de sa vie.

Les postures se construisent sur elles-mêmes ; il y aura une première étape, et une seconde. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec une certaine posture, retournez à l’étape précédente et persévérez à maîtriser celle-ci. De modifier les postures, de faire des redressements assis ou des étirements de toutes sortes au lieu de faire les postures, ne nous impressionne pas. Ce qui nous inquiétera par contre si vous faites autre chose que les postures, c’est de vous blesser. Vous prendrez un cours ”d’improvisation corporelle” un autre soir d’accord?

– Lorsque vous commencerez, vous penserez peut-être que le Yoga Bikram n’est qu’un ”méga exercice”, car c’est la seule chose que votre esprit semblera vouloir vous exprimer. Rassurez-vous que cette pratique soit à propos d’accueillir l’immobilité, gérer son ego et obtenir le contrôle de cette petit voix incessante dans son esprit. C’est une pratique de méditation profondément spirituelle. Ça ne prendra que quelques classes pour que votre esprit s’en rende compte.

– Je vous promets que si jamais, sortir de la classe est la seule chose à laquelle vous pensez …et bien, cet action ne vous aidera pas. J’ai vu des gens perdre connaissance en essayant de se précipiter hors de la classe. Assoyez-vous plutôt, ou étendez-vous sur votre tapis et laissez l’énergie de la communauté et l’oeil vif de l’instructeur vous supporter. Inspirez par le nez, expirez par le nez. Vous vous sentirez mieux en un clin d’œil….ce n’est que votre esprit qui tente de vous dissuader.

– Soyez prêts. Si vous décidez de continuer, préparez-vous à rencontrer une communauté de soutien plus grande que vous ne pourriez l’imaginer. Préparez-vous pour d’immenses défis et encore plus de récompenses. Préparez-vous à pleurer lors d’une posture car vous ne pensiez jamais être capable de la réaliser. Préparez-vous à désirer toujours plus de temps dans la salle chaude. Préparez-vous à vous demander comment vous pouviez vivre sans ce yoga. Préparez-vous à ce que le yoga change votre corps, votre esprit et vos relations de façons complètement fascinantes.

Préparez-vous

Puis, amenez-vous!

Le yoga réduit notre niveau de stress, la preuve par le sang

26 Jul

yoga anti-stressDes chercheurs de l’université de Los Angeles ont montré que le yoga aurait une action biologique sur la santé des personnes soumises à un stress chronique. Ces résultats ont été publiés dans la revue Psychoneuroendocrinology, le 14 juillet 2012.

Une précédente recherche menée à Pittsburg en avril 2012, avait déjà démontré que le stress chronique provoquait un affaiblissement du système immunitaire et pouvait augmenter la survenue de problèmes de santé récurrents.

Ici, les chercheurs de l’université de Los Angeles ont voulu savoir si la méditation avait un effet biologique sur les perturbations immunitaires des individus stressés.

Ils ont donc sélectionné 45 personnes ayant à leur charge un proche atteint de la maladie d’Alzheimer. Ces personnes, chez qui on observe un stress permanent, développent régulièrement des symptômes dépressifs, une détresse émotionnelle, ainsi qu’une diminution de l’énergie.

Chaque jour, durant huit semaines, les participants répartis en deux groupes, ont dû faire une séance de méditation de 12 minutes, soit en pratiquant le yoga, soit en s’isolant pour écouter une musique relaxante.

Au début de l’expérience, une prise de sang avait révélé qu’ils présentaient tous un fort taux de marqueurs d’inflammation dans le sang. Ces substances sont libérées dans l’organisme lorsqu’il est soumis à une agression menaçant son intégrité.

Après huit semaines de méditation quotidienne, leur taux avait diminué dans les prélèvements du groupe pratiquant le yoga.

En fait, les scientifiques pensent que cette méthode de relaxation aurait une influence sur l’expression de certains gènes, eux-mêmes responsables la perturbation du système immunitaire par le stress.

Ils apportent ainsi la preuve sanguine que le yoga permet de réduire et de maîtriser son anxiété, ce que les inconditionnels de la pratique prônent déjà depuis longtemps !

viaLe yoga réduit notre niveau de stress, la preuve par le sang : Allodocteurs.fr.

“Like” notre page Facebook ou  

This yoga is really popular! Ce yoga est vraiment populaire!

23 Jul
Popular yoga-Yoga populaire

Yoga in India by Catmousses

Mlle a testé…le yoga antigravité

19 Jul
yoga antigravité

@Mlle

D’apparence très ludique, le yoga antigravité allie détente et travail musculaire et offre toute une séance d’euphorie.

C’est quoi?

Aussi appelé yoga en suspension, le yoga antigravité est un amalgame de yoga traditionnel et d’acrobaties. Recroquevillée ou enroulée dans un hamac en nylon, suspendu par des chaînes au plafond à différentes hauteurs, vous adoptez des positions qui visent à étirer et à renforcer vos muscles.  Tantôt les pieds au sol, tantôt les pieds dans le vide, la tête en bas.

Si les adeptes du yoga reconnaissent certaines postures, comme le salut au soleil, sachez que la plupart ont été inventées. Le vampire, l’ange, le singe, le chandelier et l’étoile filante ne sont que quelques exemples des nouvelles positions que vous prendrez plaisir à découvrir!

Créée par Christopher Harrison en 1991, cette activité est apparue à Montréal il y a un an. C’est en faisant des recherches sur le jukari que Nathalie Lambert, médaillée d’or en patinage de vitesse courte piste et directrice des communications au centre sportif MAA, dans le centre-ville de Montréal, est tombée sur des photos de cette activité hors de l’ordinaire. Sans même l’avoir essayé, elle n’a pas hésité à former six entraîneurs.

Ce qui est sollicité

Votre flexibilité, votre souplesse, votre force musculaire, votre agilité et votre mobilité.

Quels effets sur votre santé et votre silhouette?

Ceux-ci sont nombreux. « Ce type de yoga permet de décompresser la colonne vertébrale grâce à l’inversion des mouvements, explique Mme Lambert. C’est très bon pour le coup et le dos, car le hamac facilite certaines positions et diminue la pression sur les articulations », ajoute-t-elle.

Dans certaines positions, comme celle du singe, la tête en bas permet aussi une très bonne circulation sanguine et oxygène mieux le cerveau. Sans oublier qu’assis les pieds dans le vide sur le hamac, on améliore notre proprioception, cette faculté de stabiliser notre corps dans l’espace et de maintenir notre équilibre.

Pour tous les bienfaits possibles du yoga antigravité, visitez le site de son créateur :  http://www.antigravityyoga.com (en anglais seulement).

viaMlle a testé…le yoga antigravité | Mlle.ca.

“Like” notre page Facebook ou  

Acro-yoga – Un yoga plus masculin?

15 Jul
Acro-Yoga

Photos: Acro-yoga Montréal

Tout le monde connait le yoga, cette discipline millénaire pratiquée par des millions d’adeptes à travers le monde. Mais connaissez-vous l’acro-yoga, ce mélange d’acrobatie et de yoga?

Contrairement à la forme traditionnelle du yoga qui se pratique seul, cette variante des temps modernes implique au minimum deux partenaires qui exécutent ensemble différents mouvements. De nombreuses figures impliquent la présence au sol de l’un des deux pratiquants, qui devient «la base» et soutient le poids de son partenaire qui devient le «flyer».

Ce sont deux Montréalais Jessie Goldberg et Eugene Poku qui ont inventé en 2001 cette discipline hybride qui attire un public très large, notamment masculin. «Il est vrai que l’acro-yoga séduit beaucoup les hommes, car certains exercices nécessitent que celui qui est au sol puisse soulever son partenaire, ce qui requiert une certaine force physique, explique Jill Campbell, professeure à acro-yoga Montréal. Mais il ne faudrait surtout pas résumer l’acro-yoga à cette notion d’effort physique, l’acro-yoga est avant tout une façon de trouver l’équilibre, de bouger dans l’espace avec un partenaire ou plusieurs tout en se concentrant sur la synchronisation de sa respiration avec celle de son partenaire».

Quand on regarde un «couple» exécuter des mouvements d’acro-yoga, on se rend vite compte de la difficulté de l’exercice et de l’importance du travail d’équipe. «C’est une discipline qui est tout sauf égoïste, chaque pratiquant entretient avec son partenaire une relation de dépendance très forte le temps de l’exercice, continue Jill Campbell. Il faut être à l’écoute de l’autre».

Mais si la force physique entre en ligne de compte dans la pratique de cette nouvelle discipline, l’esprit méditatif du yoga ainsi que ses valeurs d’harmonie ne sont pas mises de côté pour autant. «Quand on fait de l’acro-yoga, il est important d’être dans le moment, ce qui veut dire être conscient de ce que l’on ressent, des réactions de notre corps, de la communication avec son partenaire».

Beaucoup de pratiquants de l’acro-yoga sont déjà familiers avec des disciplines où le corps joue un grand rôle comme le cirque, le tai-chi-chuan, la danse, comme c’est le cas pour Aurélie, qui pratique la danse depuis de nombreuses années et vient de découvrir l’acro-yoga. «Ce qui me plaît particulièrement dans l’acro-yoga c’est ce mélange des genres, entre le yoga, la gym et le cirque, on joue énormément sur l’équilibre, la concentration et la confiance en soi, mais aussi en un partenaire qu’on ne connait pas forcément. En plus, contrairement à une séance de yoga où à la fin on se sent zen et relaxé, avec l’acro-yoga on est plutôt super excité et en plein d’énergie».

Pour Jill Campbell, les bienfaits de l’acro-yoga se font sentir même quand le cours est fini et le fait de travailler de façon étroite avec un partenaire trouve un écho favorable dans la vie de tous les jours. «On a remarqué que les gens qui pratiquent de façon régulière ressentent une amélioration globale de leur degré de confiance en soi, ils développent un sens du contact avec les autres tant verbal que physique. Ils ressentent moins les barrières et communiquent plus facilement, je dirais aussi qu’ils ont une certaine joie de vivre».

viaAcro-yoga – Un yoga plus masculin?.

“Like” notre page Facebook ou  

Yoga gratuit à l’aéroport de San Francisco

14 Jul

 

Les voyageurs stressés pourront désormais se relaxer en faisant un peu de yoga à l’aéroport international de San Francisco. L’aéroport a officiellement inauguré la semaine dernière une salle de yoga ouverte gratuitement aux passagers, une première mondiale selon la direction.

La salle est située dans le Terminal 2, desservi par American Airlines, après les contrôles de sécurité. Elle est baignée de lumière bleue tamisée, plus apaisante que celle des néons installés dans le reste de l’aéroport. Les matelas sont bien sûr fournis. La salle est accessible de 4h30 à minuit, tous les jours et promet d’être très appréciée des passagers dont le vol aura été retardé ou qui ont une attente très longue entre deux vols.

Aucun professeur n’est présent sur les lieux, mais quelques lignes directrices seront bientôt affichées sur les murs du local pour guider les adeptes moins expérimentés.

viaYoga gratuit à l’aéroport de San Francisco | Violaine Ballivy | États-Unis.

airport yoga room

Yoga Room Opens In San Francisco International Airport – Source: Justin Sullivan/Getty Images North America

 

“Like” notre page Facebook ou  

Des compétiteurs mondiaux s’étirent pour prouver que le yoga est un sport

8 Jul
Juan Manuel Martin-Busitil

Juan Manuel Martin-Busitil de l’Espagne a remporté le championnat des hommes. Il y avait 75 concurrents venus de 24 pays au tournoi de cette année. By SARA BECK

LOS ANGELES – Le silence a prévalu durant les routines d’asana à la neuvième édition de la Coupe Bishnu Charan Ghosh – à l’exception un son distinct: le grondement des moteurs des avions de l’aéroport de Los Angeles.

Cette compétition internationale a créé le buzz du moment, mais son avenir semble difficile à prédire. Le yoga va-t-il devenir un sport reconnu sur la scène olympique comme l’espère Rajashree Choudhury, le fondateur du USA Yoga and de la International Yoga Sports Federation? Cette discipline est-elle destinée à rester une greffe excentrique de l’Inde pratiquée par un ensemble exclusif de yogis Bikram?

«Tous sont les bienvenus ici”, a déclaré M. Choudhury, l’épouse de Bikram et cinq fois championne nationale en Inde. “Nous avons besoin de nombreux yogis et de tous les styles possibles pour faire de ce rêve une réalité.”

L’événement a eu lieu à l’hôtel Radisson LAX, où la salle de bal est devenue un stade concurrentiel et les couloirs des chambres d’échauffement pour les yogis. Sur scène, une banderole de Bishnu Ghosh, le gourou Bikram, regardait, tandis que sept juges assis avec des crayons soulevés en critiquaient les routines.

“La qualité des athlètes a évolué considérablement», a déclaré Jon Gans, un organisateur et ancien juge de l’événement. «Des postures comme celle du paon qui semblaient être un obstacle dès la première année semblent désormais normales.”

Le Bishnu Ghosh Charan Coupe en 2003, avant que la fédération prennent les rênes, était une affaire de Bikram. Le tentaculaire Staples Center avait mis en vedette des centaines de fournisseurs d’articles de yoga, et la compétition s’est perdue dans la marchandise. Moins de 10 pays étaient représentés, et il est dit que Bikram a perdu un quart de million de dollars.

Bien que l’événement est plus concentré aujourd’hui – et sert souvent de plate-forme pour les yogis pour raconter leurs histoires – le nombre de concurrents a augmenté. Lors d’un dîner vendredi soir, Choudhury a accueilli les 75 concurrents de 24 pays.

Choudhury évite le mot «concurrence», exhortant les participants à accepter ce qui arrive avec humilité et un sourire.

“Il n’y a pas rivaux, seuls les entraîneurs collègues. ”

Plus tard, elle a comparé tout de même la Coupe Ghosh à d’autres événements sportifs.

Mary Jarvis, un entraîneur de sept champions du monde, a rapporté des changements de dernière minute dans la méthodologie du score final. Lorsque les entraîneurs ont poliment grommeler au sujet de la notification tardive et du manque d’organisation, Jarvis a déclaré: «C’est un travail en cours.”

Les concurrents disposaient de trois minutes pour terminer cinq poses obligatoires de la série débutant Bikram et deux poses en option en général de la série avancée. Les juges ont estimé le degré de difficulté de la posture et “la façon dont le corps révèle les bienfaits thérapeutiques de la pratique.”

L’hymne national a débuté le tour de qualification du samedi, mais à peu près tout ressemblait à une épreuve olympique à l’exception de la capacité athlétique impressionnante. Les juges ont défilé sur scène dans des robes de cocktail, l’évènement a débuté avec deux heures de retard et la salle de bal de 800 personnes était parfois à moitié vide. Cependant, l’écoute en ligne tout au long du week-end dépassé 10.000 hits.

Dix hommes et 10 femmes ont été qualifié pour la finale de dimanche, dont sept Américains. Les Etats-Unis, avec un réseau développé de studios, a présenté quatre représentants tandis que d’autres, comme la Chine, en a envoyé un seul.

La petite-fille de Bishnu Ghosh, Muktamala Mitra, dit que les Américains semblaient plus ambitieux dans leur pratique.

Le rôle de la Coupe du Ghosh est de créer une dynamique, fournissant un “je peux trop le faire” parmi les observateurs, en particulier les jeunes. Sur les 13 concurrents de la division de la jeunesse (11 – à 17 ans), cinq venaient de l’Inde, et trois étaient frères et sœurs du Canada.

Les participants en provenance d’Inde, où les compétitions de yoga ont débuté depuis au moins un siècle, ont balayé la compétition des jeunes. Ils pliaient comme le caoutchouc dans leurs postures avec plus de 30 secondes d’avances sur les autres.

“Ils sont très timides», a déclaré M. Choudhury, notant que certains sont originaires de villages ruraux et la plupart ne parlent pas l’anglais. «Je les amene à l’Ouest pour leur enseigner la performance.”

La finale des hommes a compris un nombre surprenant de chutes, un fait que Choudhury attribut au stress mental. Le champion américain, Jared McCann, a eu la troisième place après avoir perdu son équilibre en pose scorpion.

Gloria Suen, 35 ans, de Singapour, a pris la médaille d’or chez les femmes avec un salut plein, debout, ses bras écartés comme des ailes d’avion. Juan Manuel Martin-Busutil, 33 ans, de l’Espagne, a remporté le titre chez les hommes après avoir fait un palmier en inversé qui reflètait le paysage extérieur.

«Être à l’envers est une façon de suspendre mon esprit et de laisser aller», a-t-il dit. “Mais le yoga est aussi ma portée tangible sur la réalité.”

Est-ce que le yoga asana concurrentiel va décoller comme un sport aussi gracieusement que les organismes des champions l’ont fait sur scène? Le temps nous le dira. Parmi les devoirs des champions, un est de parcourir le monde afin de promouvoir et de démontrer le yoga asana.

“Il tient à chacun de vous de faire l’histoire et l’évolution de ce sport,” a déclaré Joseph Encinia des États-Unis, champion du monde des hommes l’an dernier. «Nous faisons bien, mais nous ne sommes pas au niveau olympique pour le moment.”

viaWorld Competitors Stretch to Prove Yoga Is a Sport – NYTimes.com.

“Like” our Facebook page or

Avec le YogaLab, on associe les bienfaits du yoga et de la musique

6 Jul

C’est quoi ?

Une idée de Marco Prince (oui, oui, le chanteur du groupe FFF et, pour les plus jeunes, le juré de l’émission « Nouvelle Star ») et de Mika de Brito (professeur de yoga reconnu internationalement pour son approche sensorielle). Le principe ? Faire du yoga en immersion sonore, avec un casque vissé sur la tête pour trouver un équilibre physique et se connecter à ses émotions plus rapidement.

C’est comment ?

Efficace : le son, le rythme, les fréquences de la musique agissent sur certaines parties du cerveau (brain waves) et amplifient les bienfaits du yoga. Ressourçant.

C’est pour moi ?

C’est un yoga pour les stressées, pressées et autres superactives qui se soignent. Un yoga pour apprendre à se faire du bien, à prendre du temps pour soi. Pour déconnecter, enfin.

C’est bon pour quoi ?

Au choix : pour se renforcer (on choisit le PowerLab), pour prendre conscience (on tente le FocusLab), pour s’apaiser (on s’essaie au MeditationLab) ou pour s’éclater (on teste l’EmotionLab).

C’est avec quoi ?

Une tenue dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Le reste est fourni.

viaAvec le YogaLab, on associe les bienfaits du yoga et de la musique – Le lotus en musique – Beauté – Le Figaro – Madame..

Bouffées de chaleur? Pourquoi pas un peu de yoga!

23 Jun
Bouffée de chaleur

Marc CECCHETTI – Fotolia.com

Selon une nouvelle étude dont les résultats ont été publié dans le Daily Mail de Londres, le yoga quotidien peut aider à soulager les symptômes de la ménopause.

Les chercheurs ont divisé un groupe de femmes en deux: la moitié d’entre elle ont fait du yoga tous les jours pendant trois mois, tandis que l’autre moitié n’a pas pratiqué d’exercice du tout.

Le premier jour, les symptômes dans les deux groupes étaient les mêmes, mais à la fin de l’étude, le groupe de yoga avait moins de symptômes, y compris moins de plaintes urogénitales telles que l’incontinence. Il n’y avait par contre aucun changement dans le groupe témoin.

On estime que huit femmes sur dix ressentent les symptômes liés à la ménopause comprenant les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes et les troubles du sommeil.

Les chercheurs disent que le yoga doit être considéré comme une option de traitement viable. Une des théories vise à prétendre que la pratique du yoga réduit les hormones du stress comme le cortisol dont les niveaux élevés sont connus pour aggraver les symptômes de la ménopause.

Namasté

“Like” notre page Facebook ou